News-Politiques : La liberté de la publicité doit être défendue !

ACTUALITÉS


Interdictions de publicité: «On tire au canon sur des moineaux»

La dernière soirée de l'IAA était placée sous le signe de la liberté en matière de publicité et de ce qu'elle signifie pour les différents groupes d'intérêt. A cette occasion, le consensus était clair : l'ensemble du secteur de la communication a le pouvoir de faire en sorte que les futures possibilités de publicité et de travail puissent continuer à être couronnées de succès. L'initiative personnelle et la responsabilité des entreprises et des associations sont importantes. Mais il faut aussi un échange permanent avec les représentants politiques à tous les niveaux, afin que la branche publicitaire puisse continuer à travailler de manière innovante dans de bonnes conditions. C'est précisément ce travail politique qu'effectue la KS/CS. Vers l'article.

 

Nouvelles de la Berne fédérale


Des campagnes de votation avec des arguments plus forts

La publicité politique est un élément important de notre démocratie et de notre secteur. Ce débat politique et la diversité des opinions ne doivent pas être limités par des restrictions globales, ce qui est également l'avis du Conseil national. Celui-ci rejette une initiative parlementaire qui voulait créer un nouvel organe chargé d'évaluer les déclarations faites pendant les campagnes de votation. KS/CS salue cette décision. Vers l'initiative.

 


Étude sur l'empreinte carbone des produits promus

KS/CS suit actuellement cinq objets ayant trait à la publicité, dont trois ont déjà été décidés dans notre sens. Il apparaît à chaque session que de plus en plus d'interventions touchent à des domaines de la publicité. Par exemple, il faut encore attendre de voir comment le Conseil des Etats se positionnera par rapport à une motion visant à limiter la publicité pour des produits durables. Vers le programme.

Nouvelles de la branche


Swiss Retail Federation dépose une plainte contre Temu Suisse

L'association professionnelle Swiss Retail Federation a déposé une plainte contre Temu Suisse auprès du Secrétariat d'Etat à l'économie (Seco). L'entreprise est soupçonnée de faire de la publicité illégale avec des rabais en pourcentage et des prix barrés ainsi que des offres en dessous du prix de revient. La législation suisse en matière de publicité loyale est complète et il convient de respecter les règles de la concurrence loyale selon la loi fédérale contre la concurrence déloyale ainsi que les directives relatives à la publicité avec des rabais selon l'ordonnance sur l'indication des prix. Vers l'article.

 

 

Vous souhaitez être automatiquement tenu au courant ?

S'abonner maintenant


News-Politiques : Les thèmes publicitaires de la session d’été

ACTUALITÉS


FOKUS PME : «Les possibilités de communiquer diminuent»

Dans la dernière émission FOKUS PME, de l'Union suisse des arts et métiers, le thème central est l'interdiction de la publicité extérieure prévue en ville de Berne. En compagnie de Silvan Brauen, co-directeur de Rivella, Jürg Bachmann s'interroge sur les graves conséquences que pourraient avoir de telles interdictions de publicité pour la Suisse et ses PME. Vers l'émission.

 

Nouvelles de la Berne fédérale


Session d'été : plusieurs interventions liées à la publicité

Dans les semaines à venir, les Chambres fédérales débattront de plusieurs interventions relatives à la publicité lors de la session d'été. Une initiative parlementaire demande par exemple la création d'un organe chargé de vérifier la véracité des déclarations pour la publicité politique. Le thème du développement durable continue également de susciter des débats politiques. Depuis peu, vous trouvez nos positions et nos prises de position sur notre site Internet, pour le moment uniquement en allemand. Vers le programme.

 

Nouvelles de la branche


Étude sur l'empreinte carbone des produits promus

Une étude de l'Université de Leipzig a analysé une sélection de spots publicitaires à la télévision allemande et sur Youtube concernant l'empreinte carbone des biens promus. De nouvelles interdictions de publicité sont immédiatement proposées comme mesures de réduction des émissions de CO2. Le changement climatique est clairement un défi à prendre au sérieux. Mais ce défi ne peut pas être résolu par des interdictions de communiquer. La publicité ne doit pas être le bouc émissaire de tous les problèmes. Vers l'article.

 


Le blog : Croisade contre l'industrie publicitaire

Matthias Ackeret, éditeur et rédacteur en chef de persönlich, se penche sur les développements actuels de la politique en matière de publicité dans son article de blog. Les menaces de restrictions publicitaires mettent au défi tous les secteurs de notre branche, ce qui rend une collaboration et une coordination étroites d'autant plus importantes. Vers l'article.

 

 

Vous souhaitez être automatiquement tenu au courant ?

S'abonner maintenant


News-Politiques : La liberté de faire de la publicité est la base du succès économique!

ACTUALITÉS


«Ce n'est que si nous défendons nos intérêts en tant que branche que nous pouvons participer à l'élaboration de la politique en la matière»

La 99e Assemblée générale de KS/CS a été entièrement consacrée à notre travail politique et à notre objectif de maintenir les conditions adaptées pour nos membres. Car ces conditions sont loin d'être assurées sans le travail de la branche. Ainsi, la publicité extérieure va être totalement interdite dans plusieurs villes suisses. La publicité pour les denrées alimentaires est également en grand danger, puisque la révision de la loi sur les denrées alimentaires (LDA) est prévue au niveau national. Vers l'article.

 

La publicité extérieure en danger dans les villes de Lausanne et de Delémont

La semaine dernière, le Conseil communal de la ville de Lausanne a transmis un postulat anti-économique visant à interdire la publicité extérieure commerciale dans l'espace public. La Municipalité doit maintenant traiter l'objet dans un délai de six mois et présenter ensuite un rapport. Une motionau contenu tout aussi extrême a également été déposée dans la ville de Delémont. Les affiches commerciales doivent par exemple être bannies de l'espace public, de sorte que les panneaux d'affichage vides puissent désormais être utilisés pour exprimer des opinions artistiques. Les exigences concrètes sont définies de manière vague, ce qui exige une analyse très précise. KS/CS s'engagera activement pour que le monde politique perçoive mieux la valeur ajoutée de la publicité extérieure et pour que l'on renonce à de telles interdictions néfastes. Vers postulat.

 

Nouvelles de la Berne fédérale


Résumé des affaires de politique publicitaire auxquelles KS/CS s’intéresse

Nous nous occupons de tous les dossiers politiques qui concernent la branche publicitaire. Certains sont plus médiatisées que d'autres. Dans cet article, nous mettons en lumière les développements politiques moins connus, mais néanmoins très pertinents et parfois dangereux. En effet, la publicité subit des pressions de toutes parts. Vers l'article.

 

Nouvelles de la branche


Statistique publicitaire suisse : les chiffres d'affaires nets de la publicité stagnent

Les chiffres de la statistique publicitaire suisse concernant le marché publicitaire suisse sur l'année 2023 font état d'une stagnation des chiffres annuels nets. Le marché publicitaire suisse reste ainsi 6,3 % en dessous du niveau d'avant la pandémie, en 2019. Cette évolution se reflète également dans la croissance économique relativement modérée. Selon les estimations des experts, les plateformes publicitaires étrangères continuent de s'assurer la plus grande part des chiffres d'affaires publicitaires avec 1,83 à 2,24 milliards de francs. Vers l'article.

 

Vous souhaitez être automatiquement tenu au courant ?

S'abonner maintenant


News-Politiques : Une autre attaque contre l'affichage!

ACTUALITÉS


Zurich : une intervention qui pourrait avoir un impact massif sur la publicité extérieure de la ville

Aussenwerbung: Stadtzürcher AL will Plakate beschränken

Le groupe de la Liste alternative (AL) a déposé la semaine dernière une motion au conseil municipal de Zurich visant à réduire drastiquement la publicité dans l'espace public. Ainsi, toute publicité commerciale extérieure devrait disparaître du paysage urbain, c'est-à-dire des affiches et des écrans, des arrêts de transports publics, des gares et des bâtiments publics. Une proposition qui irait bien au-delà des efforts de régulation entrepris jusqu'à présent. Les inscriptions sur les commerces et la publicité culturelle et politique (locale) resteraient autorisées. L'intervention augmente donc la pression existante sur le Conseil municipal, qui doit déjà se pencher sur deux postulats visant à limiter la publicité extérieure. KS/CS s'engage pour que ces restrictions disproportionnées ne deviennent pas réalité et que la publicité extérieure commerciale conserve sa place. Vers l'article.

 

Nouvelles de la Berne fédérale


Les commissions du Conseil ne veulent pas interdire la publicité pour les aliments d'origine animale

Une pétition de Greenpeace Suisse (24.2001), qui voulait limiter la publicité pour les denrées alimentaires d'origine animale, c'est-à-dire par exemple les produits carnés ou laitiers, n'a pas trouvé de majorité au sein de la Commission de l'économie et des redevances du Conseil national. La commission a argumenté que la promotion des ventes et la publicité montraient les avantages des produits suisses par rapport aux produits étrangers et qu'il n'était pas nécessaire d'agir tant qu'il y avait une demande pour les produits animaux. Notre engagement dans le processus des réunions de la commission a porté ses fruits. Vers le pétition.

 

Nouvelles de la branche


Pâques dope le marché publicitaire en mars

Le mois dernier, le marché publicitaire a montré une grande forme : la pression publicitaire sur le marché classique affiche une évolution positive. Les chiffres pour le cinéma se sont améliorés de 31% par rapport à l'année précédente et le marché de la télévision est resté quasiment stable (+1%). Selon les enquêtes de Media Focus, la publicité radio (+4%) et out-of-home (+10%) ont également augmenter une nouvelle fois par rapport à l'année précédente. Vers l'article.

 

Vous souhaitez être automatiquement tenu au courant ?

S'abonner maintenant


News-Politiques : Les commissions délibèrent sur la publicité animale et politique

ACTUALITÉS


Les applications e-commerce chinoises dans le collimateur des politiques

Des applications comme Temu et Shein sont de plus en plus soumises à la pression politique en raison de leur forte présence publicitaire. Plusieurs pays, dont la Suisse, veulent prendre des mesures contre les fournisseurs chinois de produits ultra bon marché. Le Conseil fédéral doit empêcher que des articles non conformes aux prescriptions suisses ne soient introduits dans le pays par le biais de ces applications, demande une intervention de Tiana Moser (PVL), largement soutenue politiquement. Pour KS/CS, il est extrêmement important que la publicité ne soit pas utilisée comme levier de régulation, comme c'est le cas dans d'autres pays. Vers l'article.

 

Nouvelles de la Berne fédérale


La CER-CE ne veut pas interdire la publicité pour les aliments d'origine animale

La Commission de l'économie et des redevances du Conseil des Etats (CER-CE) a débattu le 26 mars d'une pétition de Greenpeace Suisse visant à interdire complètement la publicité pour les denrées alimentaires d'origine animale, c'est-à-dire par exemple les produits carnés ou laitiers. Elle propose à l'unanimité au Conseil des Etats de ne pas donner suite à cette pétition. KS/CS est également intervenu contre un tel projet hostile à l'économie et à la publicité. La prochaine étape sera l'examen de l'objet par la commission du Conseil national le 22 avril, avant qu'il ne soit vraisemblablement discuté par le Conseil national et le Conseil des Etats lors de la session d’été. Vers l'article.


Faut-il des restrictions plus strictes pour la publicité politique ?

Dans une société démocratique, la communication politique est un bien précieux qui doit être protégé. La publicité politique est soumise à des restrictions moins strictes que la publicité commerciale. C'est pourquoi une initiative parlementaire demande la création d'un organe qui serait en mesure d'évaluer les déclarations douteuses dans la publicité «publique», mais non de les sanctionner. KS/CS estime que la publicité politique fait déjà l'objet d'un contrôle suffisant quant à sa véracité dans le débat public et rejette la proposition. La CIP-N devrait débattre de cet objet le 25 avril. Vers initiative.

 

 

Nouvelles de la branche


La France prend des mesures pour lutter contre la «fast fashion»

Mi-mars, le Parlement français a adopté en première lecture un projet de loi visant à réglementer les groupes de fast fashion. Ce projet comprend entre autres une interdiction de publicité pour la mode "à durée de vie extrêmement courte", qui devrait renforcer l'industrie textile française et l'inciter à produire de manière plus durable. Le projet de loi sera ensuite examiné par la Chambre haute. Vers l'article.

 

Vous souhaitez être automatiquement tenu au courant ?

S'abonner maintenant


Forte augmentation des interventions de grande envergure liées à la publicité !

Conclusion de la session de printemps
En rejetant le postulat 22.4109 « Garantir la création de valeur ajoutée par les paysans. Pas de marketing avec des promotions sur la viande à bas prix », le Conseil national a clairement montré qu'il n'est pas nécessaire d'imposer des restrictions supplémentaires à la publicité pour les promotions sur la viande. Le postulat voulait interdire totalement le marketing avec des promotions sur la viande. Nous soutenons la décision du Conseil national, car les produits légaux, qui peuvent être achetés légalement, doivent aussi pouvoir faire l'objet d'une publicité libre.
La mise en œuvre de l'initiative populaire « Enfants et adolescents sans publicité pour le tabac » nous occupe régulièrement depuis plus de deux ans. Lors de la dernière session, le Conseil national a débattu de l'objet et a rejeté le projet lors du vote global. Il renvoie ainsi l'objet aux délibérations du Conseil des États. KS/CS continuera à s'engager pour une mise en œuvre stricte de la volonté populaire, sans ajouts supplémentaires ne correspondant pas à cette volonté, et continuera à suivre de près le travail des autorités politiques.
La Commission de la sécurité sociale et de la santé publique du Conseil national (CSSS-N) a approuvé une initiative parlementaire visant à limiter la publicité pour les caisses-maladie. L'initiative ne souhaite pas que les dépenses publicitaires soient financées par les recettes des primes. Pour KS/CS, ce n'est pas la bonne façon de réduire les coûts, car une interdiction touche également à la concurrence et crée un manque de transparence. La prochaine étape sera la discussion de la commission du Conseil des États. KS/CS s'engage contre cette initiative parlementaire.

La publicité extérieure sous pression
L'affiche mérite sa place légitime dans le paysage urbain suisse. L'évolution dangereuse à Berne et à Lancy (GE) montre que cela ne correspond plus partout à un consensus de l'ensemble de la société. Dans la ville de Berne, dominée par les rouges et les verts, la publicité extérieure ressent également un fort vent contraire. Par 30 voix contre 29, le Conseil municipal de Berne a adopté une motion visant à interdire la publicité commerciale extérieure, dans l'espace public et sur les terrains privés. Outre la perte d'information, l'interdiction de la publicité extérieure entraînerait une baisse de 5,148 millions de francs par an pour les caisses de la ville. Le Conseil municipal doit maintenant, dans un délai de deux ans, réviser les règlements concernés et les soumettre au Conseil de la ville. KS/CS s'engage pour que la publicité extérieure continue à trouver sa place dans la Berne fédérale.
Une majorité du Conseil municipal de Lancy (GE) a récemment voté en faveur de l'interdiction de la publicité commerciale extérieure. Or, le canton a invalidé cette décision pour des raisons de forme, raison pour laquelle elle devra être discutée à nouveau dans les mois à venir. KS/CS s'engage avec les partis politiques locaux pour le maintien de la publicité extérieure.

Menace d'interdiction de la publicité pour les denrées alimentaires
Une pétition de Greenpeace Suisse demandant l'interdiction de la publicité pour les aliments non végétaliens est à l'ordre du jour de la Commission de l'économie et des redevances du Conseil des États (CER-E). KS/CS se prononce clairement contre cette restriction préjudiciable aux consommateurs.
La révision de la loi sur les denrées alimentaires est prévue pour le deuxième semestre 2024 et pourrait, selon certaines informations, restreindre la publicité pour jusqu'à 70% de tous les aliments. KS/CS s'y oppose et a organisé le 27 mars 2024, en collaboration avec la branche concernée, un événement d'information au cours duquel le directeur de l'association centrale de la branche publicitaire allemande, Dr Bernd Nauen, a également exposé l'évolution dramatique de ce thème en Allemagne.

Un événement réussi à Lausanne
Avec Com'ON, nos collègues romands ont réalisé avec brio leur manifestation annuelle à Lausanne en janvier. Plus de 130 professionnels de la communication se sont retrouvés pour un programme de conférences riche et varié, animé par Grégoire Nappey, rédacteur en chef adjoint de la marque médias « Le Temps ». Cette deuxième édition a fait le plein de conférences de haut niveau et a permis aux participants de débattre de sujets clés tels que la communication RSE, le marketing et la protection des données, la formation, la publicité et l'inclusion.


News-Politiques : La publicité crée de la valeur sociale!

ACTUALITÉS


« Publicité signifie transparence »

Les consommateurs doivent être informés par la publicité et non pas mis sous tutelle par des interdictions. Dans les débats sur les thèmes de la politique publicitaire, nous mettons toujours les faits sur la table et cherchons des moyens pour que les clients puissent continuer à être informés des nouveaux produits ou services par divers canaux publicitaires. C'est la seule façon de conserver la valeur ajoutée de notre branche en Suisse. L'interview avec le Gewerbezeitung approfondit ces arguments. Vers l'article.


Publicité extérieure : pourquoi l'affiche mérite-t-elle sa place légitime dans le paysage urbain ?

La publicité par affichage est un moyen de communication varié et apprécié qui, outre son objectif de base de transmettre des informations, fournit de nombreuses prestations supplémentaires à la société suisse. Lisez ce qui suit pour savoir si la ville sans publicité, souvent citée par les opposants, existe réellement. Nous en tirons une conclusion sans équivoque. Vers l'article.

 

Nouvelles de la branche


Allemagne : point sur le projet d'interdiction de la publicité pour les denrées alimentaires

Il y a environ un an, le Ministre allemand de l'alimentation et de l'agriculture, Cem Özdemir, a présenté un projet visant à interdire la publicité pour les aliments à forte teneur en graisse, en sucre et en sel. Le quatrième projet de loi sur la publicité pour les aliments destinés aux enfants stipule même que la publicité pour ces aliments doit être interdite même si elle ne s'adresse pas aux enfants, mais qu'elle peut être consommée par des enfants à un moment donné. KS/CS est en contact avec les associations allemandes et se prépare à des interventions similaires dans le pays. Vers l'article.

 

Vous souhaitez être automatiquement tenu au courant ?

S'abonner maintenant


News-Politiques : Nouvelles de la session de printemps

ACTUALITÉS


Equivalence des diplômes de la formation professionnelle supérieure

Le Conseil national veut introduire en Suisse les titres « Professional Master » et « Professional Bachelor », reconnus sur le plan international. Pour KS/CS, l'adoption de cette proposition est un signe important pour revaloriser la formation professionnelle supérieure et la rendre plus comparable à l'international. Comme KS/CS fait passer les examens fédéraux pour les spécialistes et les responsables de communication, l'association tient à promouvoir l'attractivité des examens professionnels par le biais de cette intervention. Vers motion.

Nouvelles de la Berne fédérale


La publicité pour la viande ne sera pas plus réglementée

Il n'est pas nécessaire d'imposer des restrictions supplémentaires à la publicité pour les promotions sur la viande. C'est ce qu'a clairement indiqué le Conseil national en rejetant un postulat qui voulait interdire le marketing et les promotions sur la viande. Nous approuvons cette décision, car les produits légaux doivent aussi pouvoir faire l'objet d'une publicité libre. Vers postulat.

 

Des règles plus strictes pour la publicité en faveur du tabac ne sont pas susceptibles de réunir une majorité pour le moment

La mise en œuvre de l'initiative populaire «Pour des enfants et des jeunes sans publicité pour le tabac» nous occupe tout particulièrement depuis plusieurs années. Le Conseil national a débattu du projet de loi et l'a rejeté en plénum. Il renvoie ainsi le dossier au Conseil des Etats pour délibération. KS/CS continuera à s'engager pour une mise en œuvre de la volonté populaire et continuera à accompagner le processus. Vers l'article.

Nouvelles de la branche


Digital Markets et Digital Services Act

Ces dernières semaines, deux lois européennes sur les plateformes, le Digital Markets Act (DMA) et le Digital Services Act (DSA), entreront en vigueur. KS/CS s'interroge également de ces lois, car en Suisse aussi, des voix s'élèvent pour demander leur introduction par analogie. Vers l'article.

 

Vous souhaitez être automatiquement tenu au courant ?

S'abonner maintenant


News-Politiques : La réglementation de la publicité au centre de la session de printemps

ACTUALITÉS


Lancy : l'interdiction de faire de la publicité extérieure est formellement invalide

En janvier 2017, des panneaux vierges ont fleuri en Ville de Genève, en raison de la fin de la concession donnée par la commune à l’afficheur APG|SGA. De là est née l’initiative Zéro Pub, refusée en votation l’année passée.

Une majorité du Conseil municipal de Lancy a récemment voté en faveur de l'interdiction de faire de la publicité commerciale extérieure. Or, le canton a invalidé cette décision pour des raisons formelles, raison pour laquelle elle devra être rediscutée dans les mois à venir. KS/CS s'engagera avec les partis locaux pour le maintien de la publicité extérieure. Vers l'article.

Nouvelles de la Berne fédérale


Session de printemps : la publicité pour le tabac et la viande dans le collimateur

Plusieurs dossiers nous occupent pendant la session en cours. Ainsi, le Conseil national débat de la mise en œuvre de l'initiative populaire «Enfants et adolescents sans publicité pour le tabac». Si le Conseil national suit le Conseil des Etats, la distribution et le parrainage resteraient autorisés comme possibilité d'information. La publicité pour la viande est également à l'ordre du jour, puisqu'un postulat demande de limiter davantage la publicité pour les actions en faveur de la viande. Nous sommes clairement d'avis que les produits légaux peuvent également faire l'objet d'une publicité libre. Suivez-nous sur LinkedIn pour vous tenir au courant des décisions du Parlement ! Vers l'article.

 

La commission du Conseil national veut empêcher la publicité par l'argent des primes d'assurances

La Commission de la sécurité sociale et de la santé publique du Conseil national (CSSS-N) approuve une initiative parlementaire visant à limiter la publicité pour les caisses-maladie. L'intervention veut empêcher que les dépenses publicitaires soient financées par les primes. Pour KS/CS, ce n'est pas la bonne façon de réduire les coûts, car une interdiction touche également à la concurrence et crée un manque de transparence. La commission du Conseil des Etats sera la prochaine à en débattre. Vers l'article.

Nouvelles de la branche


Digital Ad Trust Report: Baisse de la visibilité de la publicité en ligne

L'initiative Digital Ad Trust Switzerland (DAT) présente son dernier rapport pour le quatrième trimestre 2023, avec un accent particulier sur les nouveaux formats publicitaires mobiles et la première inclusion du Swiss Marketplace Group. Les valeurs inférieures de la visibilité au quatrième trimestre 2023 sont principalement dues aux nouveaux formats mobiles. Vers l'article.

 

Vous souhaitez être automatiquement tenu au courant ?

S'abonner maintenant


News-Politiques : La publicité assure le financement - des les villes, comme des médias

ACTUALITÉS


Le Conseil municipal de Berne demande l'interdiction de la publicité à l'extérieur

Dans une ville de Berne, dominée par les rouges et les verts, la publicité extérieure voit souffler un vent contraire tempétueux. Par 30 voix contre 29, le Conseil municipal de Berne a en effet adopté une motion visant à interdire la publicité extérieure commerciale; c'est-à-dire dans les espaces tant public que privé. "Il n'y a pas de problème de publicité, mais nous en sommes capables" note avec justesse le Conseiller municipal PLR Nik Eugster dans l'interview. Ainsi, une interdiction de la publicité extérieure pourrait entraîner un manque de 5.148 millions de francs par année dans les caisses de la ville. Le Conseil municipal doit maintenant réviser le règlement sur la publicité dans les deux ans et le soumettre au législatif. KS/CS s'efforcera de faire en sorte que la publicité extérieure continue à trouver sa place dans la capitale fédérale. Vers l'article.

Nouvelles de la Berne fédérale


La COFEM veut réorganiser les médias de service public

RTS-Fernsehchef

Selon la Commission fédérale des médias (COFEM), l'initiative SSR «200 francs ça suffit !» et le projet du Conseil fédéral de réduction des redevances des radios et des télévisions ne sont pas pertinents. Dans son rapport « Prise de position sur l'avenir du service public des médias », elle demande au contraire de redéfinir le service public, y compris son financement: à l'avenir, il faut renoncer aux recettes publicitaires et privilégier un financement public. Une ancienne proposition qui est idéologique et éloignée de la réalité économique des médias. En effet, la publicité ne pèse pas sur l'indépendance journalistique et constitue une communication transparente (voir notre article de blog sur le sujet). Vers l'article.

Nouvelles de la branche


Un sujet publicitaire avec Barbie sur les skis – Comment ne pas sortir de la piste?

Avec l'utilisation croissante des applications d'intelligence artificielle générative (IA), les questions juridiques et les incertitudes se multiplient. Fanny Rocchi, directrice du service juridique de KS/CS Communication Suisse, a rédigé des conseils pratiques sur l'IA et a expliqué dans une interview ce qu'il faut prendre en considération lors de l'utilisation de l'IA dans la publicité. Vers l'article.